Comment négocier avec l’agent immobilier l’achat de votre maison comme un pro

Apprendre à négocier lors de l’achat et de la vente de biens immobiliers est une affaire délicate. Le processus peut être truffé de pièges que vous n’êtes pas censé connaître, car la plupart des gens n’achètent un bien que tous les 5 à 7 ans. Si vous ne faisiez du vélo, ne conduisiez une voiture ou n’utilisiez un club de golf que tous les 7 ans, vous seriez également assez rouillé dans ce domaine.

Pour la plupart des gens, leur maison personnelle sera le bien le plus précieux qu’ils posséderont jamais car ce sera leur résidence principale pour de longues années. Acheter la bonne maison au bon prix peut changer votre vie pour le mieux.

Si vous avez récemment fait une offre sur une maison dans un marché chaud, vous vous demandez peut-être : « Une seule offre, sérieusement ? Cela arrive vraiment ? ». C’est le cas et cela pourrait vous arriver, alors soyez prêt à tirer le meilleur parti de cette situation fortuite grâce à ces quelques conseils :

Négociez le prix, mais sans en abuser

Il est très tentant de se montrer avide au moment de vérité, lorsque vous êtes sur le point de faire une offre, et d’essayer de  » voler  » la propriété. De nos jours, les propriétaires sont bien informés et ils ont regardé le prix de vente d’autres maisons dans leur secteur. En proposant une offre basse, vous ne faites qu’énerver les gens.

Il existe de nombreux sites internet sur lesquels les propriétaires de biens immobiliers se rendent pour faire estimer gratuitement leur maison ou appartement. En fonction des dernières ventes sur la zone géographique et des demandes actuelles un prix estimatif peut être envoyé. Il est bien évidemment demandé au propriétaire des informations sur la qualité de l’intérieur (nombre de pièces, peinture, boiseries, parties communes pour les appartements) tout comme l’extérieur pour les jardins et domaines.
Il s’agira alors à l’agent immobilier de se rendre sur place pour réaliser l’estimation définitive si le propriétaire consent à obtenir le prix le plus juste pour vendre son bien.

Si vous pensez que vous perdriez votre temps avec l’offre que vous avez en tête, vous pouvez dire verbalement au vendeur ce que vous pensez que la propriété vaut. Ce type de réaction peut vraiment aider les propriétaires à devenir plus réalistes au fil du temps.

Vous n’êtes pas sûr de la valeur du bien ? Alors vous n’êtes pas encore prêt à faire une offre. Vous devez approfondir vos recherches. Regardez d’autres propriétés dans le secteur, passez en revue les ventes récentes. Apprenez à connaître votre marché avant de vous lancer !

Utilisez des chiffres non pairs et des croix

Quel que soit le chiffre que vous choisissez, veillez à ce qu’il soit impair. Au lieu de proposer 400 000 euros, proposez 401 350 euros. En outre, écrivez quelques chiffres plus bas et rayez-les également, de sorte que cela ressemble à ceci :

390,000 € 400,000 € 401,350 €

Les nombres inégaux semblent plus réfléchis, comme si vous mettiez chaque centime dans votre offre. Les croix donnent l’impression que vous avez déjà négocié avec vous-même et que vous êtes au sommet de votre fourchette (ce qui est le cas de la plupart des gens).

Remplissez vous-même le contrat d’offre d’achat

signature de l'offre d'achat d'une maison
signature de l’offre d’achat d’une maison

Je vous suggère de remplir le contrat vous-même et de le remettre à l’agence immobilière à un moment inattendu pour deux raisons :

1. Gardez le vendeur sur ses gardes.

Si vous annoncez que vous allez faire une offre à 17 heures demain soir, devinez ce que l’agent va passer les 24 heures suivantes à faire ? Oui, c’est vrai, à essayer de trouver d’autres offres ! Si vous présentez votre offre sans l’annoncer, l’agent est obligé d’agir rapidement. Il se peut qu’il veuille quand même fixer un délai (pour vérifier s’il y a d’autres intérêts), mais au moins, vous ne leur avez pas donné une longueur d’avance en annonçant vos intentions avant que cela ne soit nécessaire.

2. Ne vous soumettez pas à des tactiques de vente sous pression.

Épargnez-vous le drame d’une visite nocturne maladroite à domicile d’un vendeur autoritaire qui n’enlève pas ses chaussures. Remplissez vous-même le contrat avec votre notaire. Sérieusement, dans quel autre secteur le vendeur vient-il chez vous à 21 heures ? Je connais de nombreux vendeurs qui ont négocié des contrats bien après minuit !

Il n’est vraiment pas si difficile de remplir le contrat vous-même (ou avec votre avocat) et vous devriez de toute façon obtenir son avis avant de soumettre votre offre. La plupart des acheteurs envoient leur offre signée par courriel, ou parfois ils rendent visite au vendeur dans son bureau pour une réunion stratégique de 10 à 15 minutes afin de passer en revue le contrat, avant d’emporter le contrat pour le signer et le rendre à une date ultérieure.